Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates

Discours d'ouverture de la cérémonie du 1er août 2015

Messieurs les Députés,
Madame la Conseillère administrative, chère Fabienne,
Monsieur le Conseiller administratif, cher Thierry,
Monsieur le président du Conseil municipal,
Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,
Mesdames et Messieurs les représentants des autorités de Sangeorgiu,
Mesdames et messieurs les représentants des communes voisines et amies,
Chers Plan-les-Ouatiens, chères Plan-les-Ouatiennes,

Cette année et pour le 724ème fois, nous célébrons notre fête nationale.
Cette année, nous fêtons également le 25ème anniversaire de l’implication associative et communale dans l’opération village roumain prise en charge dès 1990 à Plan-les-Ouates par le regretté Michel Strohbach et par l’association Sangeorgiu. Aujourd’hui cette action est perpétué par un comité et des bénévoles extraordinairement engagés, comme M. Sven Wütrich qui a déjà effectué 67 voyages en Roumanie, et présidée par M. Roland Bourgeois.

Le travail effectué pour contrer les rêves (ou plutôt les cauchemars) égocentriques et mégalomaniaques du dictateur communiste Ceausescu ont permis à ce village, cette région et ce pays d’évoluer et de se renforcer à une vitesse extrêmement rapide ce qui, on le sait ici, n’est pas toujours facile à maîtriser. Ils ont fêté leur entrée au sein de l’Union Européenne en janvier 2007.

Je remercie ici l’association Sangeorgiu de Plan-les-Ouates et son pendant en Roumanie.
Je salue et remercie les représentants politiques et associatifs de cette commune jumelée avec la nôtre par un pacte de fraternité, signé en avril 2002, avant de céder la parole à M. Mircea MISICI , Conseiller municipal, qui vous lira le message du Maire de Sangeorgiu, M. Attila Zoltan, malheureusement retenu en Roumanie pour une manifestation d’envergure qu’il préside.
Je passe la parole à Mme Baumgartner, membre du club des Blés d’or pour la lecture du Pacte de 1291.

(Lecture du pacte)

Je prie la Musique municipale, en guise de bienvenue et d’amitié de bien vouloir jouer l’hymne national roumain.