Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates

Discours du 1er août 2013 à Plan-les-Ouates

Madame et Monsieur les Conseillers administratifs, chers collègues,
Monsieur le Vice-président du Conseil municipal,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil municipal,
Madame et Messieurs les députés au Grand Conseil,
Chers compatriotes,
Chers amies et amis de Plan-les-Ouates,


Comme vous l’aurez remarqué sur le programme, cette année il n’y a pas d’invité d’honneur pour ce 1er août. En effet, la personne choisie, participante aux Jeux olympiques de Londres l’an passé, est engagée dans une formation pour des jeunes sportifs à l’autre bout de la Suisse demain matin et a donc dû renoncer à être présente parmi nous ce soir. Elle en est excusée.

Indépendamment des âges, des cultures, des croyances religieuses, des appartenances linguistiques ou politiques, ce jour de fête nationale réunit la population sur l’ensemble du territoire de notre pays, et même à l’étranger, puisque plus de 700'000 de nos compatriotes vivent en dehors de nos frontières. Ce moment de rassemblement, propice au partage et à la fête, est en premier lieu un moment patriotique de commémoration. Nous le devons à nos ancêtres, qui, en 1291, ont courageusement uni leurs forces pour créer les bases de ce pays si cher à nos cœurs.

Depuis lors et avec une histoire riche en évènements, cette Suisse initiale a grandi, elle s’est développée et renforcée, grâce à des hommes et à des femmes qui se sont battus, physiquement ou politiquement, nous permettant ainsi de vivre aujourd’hui, en toute liberté, dans un magnifique pays, prospère, multiculturel et démocratique.

Les feux qui brûlent partout ce soir sont les témoignages de la gratitude du peuple suisse pour ses ancêtres. Ils nous rappellent nos origines et doivent nous conforter dans un état d’esprit, ferme et intransigeant pour la défense des intérêts de notre pays, de notre liberté, de notre système politique pluriculturel, tout en sachant néanmoins qu’il est toujours possible de négocier, mais pas à n’importe quel prix !

Dans un monde en constante évolution, chaque époque à son lot d’écueils, et nous nous trouvons à nouveau dans une période où notre Suisse se voit tourmentée, par ses proches voisins ou par des nations plus lointaines. Au niveau communal, nous n’avons pas un grand pouvoir pour proposer des solutions à ces problèmes. Par contre, notre devoir est d’apporter notre pierre à l’édifice qui nous est le plus proche, en l’occurrence, notre commune de Plan-les-Ouates. Cet acte est à la portée de tout un chacun, par ses agissements quotidiens, en ayant le respect des autres et le respect de nos lieux de vie, mais également par une contribution active à la vie de notre commune, que ce soit au travers des clubs ou associations communales, par une participation à la vie politique ou plus activement encore en tant qu’élu.

Par le travail de ses Conseils, municipal et administratif, et grâce aux collaborateurs de son administration, Plan-les-Ouates œuvre avec force et vigilance pour maintenir sa qualité de vie, guider son évolution et garder, autant que possible, la maîtrise des développements prévus sur son territoire. Géographiquement située entre le CEVA et St-Julien, plus largement entre le canton de Vaud et la France voisine, notre commune, qui a vu sa population augmenter de plus de 66 % ces dix dernières années, se trouve au centre d’une région en plein développement. Dans cette perspective, l’engagement, le partage d’idées, l’initiation, le suivi et la mise en œuvre de projets, qu’ils soient à buts sociaux, culturels, politiques ou sportifs, sont les moyens qui nous permettent d’avancer et de bâtir ce que sera la société de demain, une société que nous voulons forte et durable, que nous pourrons remettre à nos enfants avec le sentiment du devoir accompli. A nous habitantes et habitants, qui connaissons notre commune et la qualité de vie que nous souhaitons, de nous investir pour continuer tous à bien vivre ensemble et à grandir, puisque nous n'en avons pas vraiment le choix, en harmonie !

Force est de constater qu’après 722 ans, notre devise « un pour tous, tous pour un » a plus que jamais sa raison d’être.

La fête est belle ce soir, grâce à votre présence, mais également et surtout, grâce à tout ce qui a été mis en place pour qu’elle le soit. Je remercie tout particulièrement les collaborateurs de l’administration, notamment ceux qui procèdent à la mise en place et au démontage des installations, aux organisatrices de la manifestation, aux jeunes qui permettent au site de rester propre, à l’Atelier lampion, aux sociétés communales, soit la Fanfare municipale, la Chorale d’Arare, le Feuillu ainsi que l’Amicale des sapeurs pompiers et les Dames paysannes qui vous auront rassasiés avec le sourire.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente soirée.

Vive Plan-les-Ouates, vive Genève et vive la Suisse !

Fabienne Monbaron
Maire

(Retrouvez toutes les photos du 1er août 2013 ici)