Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates

Inauguration des travaux de réfection du P2

Discours de M. Thierry Durand, Maire, à l'occasion de l'inauguration des travaux de réfection du P2, le jeudi 14 juin 2012

Mesdames les Conseillères administratives, chères collègues,
Monsieur le Conseiller municipal,
Mesdames et Messieurs les représentants des entreprises,
Messieurs les responsables de services et Mesdames et Messieurs les collaborateurs de la Mairie,
Mesdames et Messieurs les habitants du P2,
Chères invitées, chers invités,
Mesdames, Messieurs,


Maintenant que l’été semble revenir, c’est avec un grand plaisir que je prends la parole à l’occasion de cette verrée organisée pour célébrer la fin des travaux de vos immeubles et pour vous remercier de votre patience qui a été mise à rude épreuve ces dernières années…

Cela fait près de 25 ans que ces immeubles ont été construits et mis en location. Il faut reconnaître qu’assez rapidement des problèmes d’isolation thermique, notamment dans les appartements des derniers étages, ont été signalés, et que ceux-ci n’ont pas véritablement été pris en considération.
Il est vrai, malheureusement pour les locataires que vous êtes, que ce genre de problème, pour le propriétaire, n’est pas nécessairement prioritaire. Puisque les investissements sont à sa charge, alors que les frais de chauffage ne le sont pas… Ceci explique probablement que seuls quelques travaux, que je qualifie d’anecdotiques, ont été entrepris…

Toutefois, dès 2008, alertées à nouveau tant par la régie que par certains d’entre vous, les autorités communales ont mis ce problème réel à l’agenda politique. La régie ABI a été chargée d’identifier précisément le problème, en particulier celui de l’isolation de la toiture et de nous faire des propositions pour traiter et si possible régler ce problème.

C’est donc sur cette base qu’en automne 2009 (le 27 octobre pour être précis), le Conseil municipal adoptait à l’unanimité un crédit d’investissement de 7'120'000 F pour effectuer les travaux dont nous fêtons la fin aujourd’hui.

Vous avez pu l’observer : entre la décision politique de libérer ce crédit et le début des travaux, il s’est encore passé quelques mois (pour ne pas dire plus) puisque les travaux n’ont débuté qu’au mois de mars 2011. Il nous a fallu, en effet, obtenir les autorisations de construire, ce qui prend toujours (trop) de temps et nous avons, de surcroît, été « victimes » d’un changement de loi durant cette période, ce qui nous a contraint à revoir une partie du projet en y ajoutant des panneaux solaires thermiques, ce qui est naturellement une bonne chose en soi.

Je relève au passage que, en l’occurrence, cette exigence légale est tombée à point nommé : lors des études préalables, j’ai bien entendu demandé à nos mandataires d’étudier la pose de panneaux solaires en toitures, ce qui n’était, à leurs yeux, pas possibles en particulier pour des raisons techniques ; n’étant pas du métier, je me suis incliné, manifestement trop rapidement ! Heureusement donc que cette modification légale est intervenue entre-temps car elle a rendu possible ce qui ne l’était pas à un certain moment. J’ai retenu de cette expérience la leçon de moins écouter les techniciens et de leur poser des exigences qualitatives plus élevées, en particulier dans le domaine de l’énergie, en leur demandant de me démontrer, le cas échéant, que mes aspirations sont irréalisables… Et c’est rarement le cas !

Voici donc maintenant 14 mois que les travaux ont débutés, et ils sont terminés, ce qui nous réjouis toutes et tous, et principalement vous, les locataires.

Les autorités communales avaient souhaité que ces travaux soient entrepris le plus rapidement possible, sachant qu’ils engendrent inévitablement leur lot de nuisances.

Raison pour laquelle ils ont été découpés en trois tranches, qui se chevauchaient, de 6 à 7 mois chacune.

Ce sont donc plus de cinquante ouvriers qui ont travaillé, parfois dans des conditions difficiles, pour mettre en place plus de 10'000 m2 de toiture provisoire, couvrant près de 2,5 hectares de façades par les échafaudages, maniant plus de 700 tonnes de tuiles qui ont été déposées et reposées. Ceci principalement pour refaire l’isolation qui était manifestement défaillante, de l’aveu même des ouvriers. Ce sont donc 96 tonnes d’isolation supplémentaires, ou 700 m3 qui ont été ajoutées, 90 velux, 65 lucarnes, et 39 logias qui ont été changées, avec tous les éléments techniques associés (la poutraison du toit – 24'000 mètre linéaires de lattes changées, 19 tonnes de cuivre changé pour les écoulements).

Et plus de 130 m2 de panneaux solaires thermiques installés sur les immeubles du Pré-du-Camp 2-4 et du chemin de Vers 34,36,38 et 40, qui servent à préchauffer l’eau sanitaire.

Je tiens à remercier toutes les entreprises et leurs ouvriers qui ont œuvré pour réaliser ces travaux, ainsi que le personnel de la régie ABI qui les a pilotés, accompagné de près par notre technicien M. Eric Hirsbrunner. C’est grâce à leur engagement de qualité que ce chantier a pu se réaliser aussi rapidement et en respectant l’enveloppe budgétaire.

Finalement, je vous remercie vous, les locataires de ces appartements qui, après avoir subit des problèmes d’isolation, ont dû subir ces chantiers. J’espère que cette période certainement difficile disparaîtra rapidement de vos mémoires et que, l’hiver prochain, vous verrez votre consommation de chauffage diminuer, pour autant naturellement que les chaudières soient réglées différemment…

Je vous remercie de votre attention et vous invite, sans plus tarder, à partager le verre de l’amitié.