Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates
Sécurité

Première cantonale: Quatre communes genevoises innovent en créant le premier réseau policier intercommunal

Les communes de Bernex et Plan-les-Ouates ont signé une convention de partenariat pour mettre en place un concept novateur sur notre canton. La patrouille intercommunale permet aux agents de la police municipale (APM) de couvrir l’ensemble de leurs territoires communaux.


Une convention sans précédent.
Le 30 mai 2008, les magistrats en charge de la sécurité des grandes communes du sud-est de l’agglomération genevoise, signaient une convention de partenariat innovante qui étend les compétences territoriales des APM des communes de Bernex, Lancy, Onex et Plan-les-Ouates à l’ensemble des territoires de ces quatre communes, et prévoit la mise en commun des moyens humains et matériels des partenaires.


Présence accrue, proximité et prévention active sont les réponses adaptées apportées aux attentes des citoyens. Bien que les statistiques de la police genevoise ne progressent pas en matière de délinquance et de petite criminalité, le sentiment d’insécurité est toujours très présent dans la population. La sécurité publique des quatre communes est en principe assurée par le poste de gendarmerie de Lancy-Onex. Ce poste couvre un territoire de 14 communes pour une population totale de 85'000 habitants, dont 65'000 habitent dans les quatre communes partenaires. Les effectifs de la gendarmerie restent inférieurs aux besoins réels. Les urgences étant traitées en priorité, tous les cas tels que troubles de la tranquillité publique, accident sans blessé, constat de cambriolages, véhicules gênants ou autres, peuvent demander de longues attentes.


Le rôle des APM n’est pas de se substituer à la gendarmerie. Leur mission première est essentiellement préventive, telle que prescrit par la loi, par une présence visible et proche du citoyen. La police de proximité est l’une des spécialités des APM qui connaissent bien la population et les moindres recoins de leurs secteurs. Leur cahier des charges prévoit également des missions de surveillance. Ils doivent faire respecter la salubrité et l’ordre public et contribuer à la tranquillité de la population. Lors des patrouilles, ils peuvent appuyer à tout instant les gendarmes du poste de Lancy-Onex.


Avantages d’un partenariat intercommunal ? En mettant leurs forces en commun, les deux communes partenaires ont créé un pool de 16 agents municipaux qui patrouillent par deux, de façon mixte, les mardis, jeudis, vendredis et samedis soirs, en soirée:

  • du  1er novembre au 31 mars, de 17h00 à 22h00,
  • du 1er avril au 31 octobre, de 17 h à 24 h. 

Chaque commune conserve toutefois son autonomie et les APM restent soumis à l’autorité du Conseil administratif de leur commune respective.

 

 

La patrouille est disponible en appelant la centrale de la police cantonale au 022  427 81 11 ou en composant le 117 en cas d'urgence.

 

Pour en savoir plus: la page de la police municipale de Plan-les-Ouates