Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates
Territoire

LE MATERIEL ELECTRIQUE ET L'ELECTRONIQUE DE BUREAU

La Suisse produit chaque année une quantité approximative de 120'000 tonnes de déchets provenant d'appareils électriques et électroniques. Les commerces sont tenus par la loi de reprendre les appareils du même type que ceux qu'ils proposent dans leur assortiment, quels que soient leur marque, leur lieu et leur date d'achat.

On distingue trois grandes catégories d'appareils :

1.Le matériel bureautique, informatique et de télécommunication  

2.Le matériel électronique de loisirs 

3.Le matériel électroménager

 

lA COLLECTE À PLAN-LES-OUATES

Quiconque se défait d'un appareil peut :

  • Le ramener à un commerçant, fabricant ou importateur vendant des produits équivalents (taxe de recyclage incluse dans le prix de vente). L'appareil usagé sera repris gratuitement, même si le client n'achète pas d'appareil neuf.
  • Déposer les petits appareils, les cartouches de toner ou d’imprimantes à l’ESREC de la Praille (Espace de récupération cantonal).
  • Déposer les gros appareils avec les encombrants lors de la tournée mensuelle, à l'emplacement défini près de chez vous.

Pourquoi les récupérer ?

Le matériel électrique et électronique contient souvent des composants polluants (piles, produits ignifuges, métaux lourds, etc.) qui, s'ils ne sont pas triés et traités de manière adéquate, peuvent causer des dégâts à notre environnement.

On trouve dans ces appareils de grandes quantités de fer, d’aluminium, de cuivre, mais aussi de l’or, de l’argent, du nickel, du platine, etc., des composants polluants.

Que faut-il récupérer ?

  • Les appareils électroménagers, soit : réfrigérateurs et congélateurs, lave-vaisselle, machines à laver, fours et cuisinières, fours à micro-ondes, machines à café, toasteurs, mixers, machines à coudre, aspirateurs, sèche-cheveux, rasoirs électriques, épilateurs, radiateurs soufflants, ventilateurs, etc.
  • L'électronique de loisirs, soit : téléviseurs, récepteurs satellites, magnétoscopes, caméras et appareils photo, flashs, projecteurs, radios, tourne-disques, lecteurs CD, haut-parleurs, magnétophones, consoles de jeux, etc.
  • Les appareils de bureau, informatiques et de communication, à savoir : ordinateurs et leurs unités périphériques (écrans, claviers, modems, scanners, imprimantes, routeurs, photocopieurs, destructeurs de documents, calculatrices, ordinateurs de poche, machines à écrire, téléphones, répondeurs, interphones, etc.

Que deviennent-ils ?

Acheminés vers des ateliers de déconstruction, les matériaux recyclables sont pris en charge par des récupérateurs.
Les matières plastiques et composites sont incinérées dans des installations appropriées et les éléments polluants traités comme des déchets spéciaux.

Conseils de Kitritou :

  • Offrir une seconde vie aux appareils électriques et électroniques, c’est diminuer les coûts de leur traitement.
  • Privilégier au maximum les filières de valorisation avant d’utiliser la levée communale des objets encombrants pour vos appareils.
  • S’ils fonctionnent encore, les donner sur www.donnons.org ou www.recup.ch
  • Quant aux objets encore en bon état, ils peuvent être donnés à des œuvres caritatives ou proposés sur des sites de vente ou de don sur Internet.
  • Les cartouches et toners d’imprimantes sont à rapporter aussi auprès de votre fournisseur.
  • Remplacer votre électroménager par un modèle plus économique grâce au comparatif du site www.compareco.ch 
  • Louer votre appareil au lieu de l’acheter grâce au site www.tryngo.ch
  • L'ordonnance fédérale sur la reprise et l'élimination des appareils électriques et électroniques (OREA) prévoit que tous les appareils usagés doivent être rapportés dans un commerce ou l’ESREC de la Praille, afin de suivre une filière de valorisation. Les commerces sont ainsi tenus par la loi de reprendre les appareils du même type que ceux qu'ils proposent dans leur assortiment, quels que soient leur marque, leur lieu et leur date d'achat. Si un commerce vous refuse votre appareil, le GESDEC peut intervenir pour rappeler au commerçant ses obligations.


Pour plus d’infos :
Site du Service de géologie, sols et déchets sur les déchets électriques et électroniques


Site énergie-environnement sur l’éclairage


Sur les déchets de bureau

En plus détaillé :

Comment trier les déchets électriques et électroniques
Comment trier les déchets de bureau