Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates
Territoire

LES DECHETS DE CUISINE

 

Vous n'avez pas reçu votre "P'tite poubelle verte" ? vous pouvez passer la chercher auprès du Service de l'environnement et des espaces verts qui vous la remettra volontiers, du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h.

Grâce à ce nouveau modèle aéré, le jus et les odeurs sont très nettement voire totalement éliminés. N'hésitez plus à tri vos déchets de cuisine afin d'allégez votre poubelle d'ordures ménagères et évitez les mauvaises odeurs.  Vous participez ainsi à améliorer la qualité du recyclage des déchets et à éviter la mise en place d'une taxe au sac. Un geste écologique et économique !

  • Les petits sacs biodégradables sont vendus dans la plupart des commerces généraux et spécialisés du canton.
  • Une fois plein, le sac de votre p’tite poubelle verte doit être déposé dans votre conteneur destiné aux déchets organiques (=déchets de cuisine ET de jardin). Il appartient à chaque propriétaire d’équiper sa maison ou son immeuble d’un conteneur adéquat.

Une habitante témoigne :

« A la réception de ce nouveau bac tout ajouré, j’étais sceptique. En plus, les sacs biodégradables fournis, me semblaient peu résistant. En discutant avec la personne de la mairie qui m’a fourni ce matériel, j’ai appris que les sacs verts que j’achetais étaient en plastique non dégradable et qu’ils étaient devenus un véritable problème autant pour le site de compostage de Châtillon que pour les agriculteurs qui les retrouvent mélangés au compost. Ils s’envolent dans les champs créant ainsi une pollution dont les cultivateurs se passeraient bien. J’ai donc testé en comparant mon bac fermé et celui ajouré. Chaque jour j’ai partagé mes déchets afin que les deux bacs soient composés des mêmes déchets à l’identique. Placé l’un à côté de l’autre pour ne faire aucun jaloux, chacun a reçu les mêmes soins. Le résultat est bluffant. Au bout d’une semaine, mon bac fermé est plein d’eau à cause de la condensation et le sac se décompose, tandis que les détritus contenus dans le bac ouvert sont déssechés. »

Des informations concernant cette campagne sont également disponibles dans les numéros n° 37-septembre et n° 38 du journal Ouverture ainsi que sur le site internet de la p'tite poubelle verte.

Retrouvez également un sujet réalisé par des étudiants genevois et diffusé le 17 juin 2017 dans l'émission de la RTS, Prise de Terre (dès 17:13):  https://www.rts.ch/la-1ere/programmes/prise-de-terre/8674296-des-etudiants-genevois-a-l-ecoute-de-l-environnement-17-06-2017.html?f=player/popup

Le Service de l'environnement et des espaces verts se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant les déchets, au 022.884.64.30 ou par e-mail à : kitritou@plan-les-ouates.ch.

 

Que faut-il récupérer ?

Afin d'éviter toute contamination, il convient de séparer, dans sa cuisine, les déchets organiques des autres déchets, en s'équipant d'un récipient dédié au compost pour récupérer : les épluchures de fruits ou de légumes, les restes de repas ou de préparations alimentaires cuits ou crus (y compris viande, os, poisson), les produits avariés (pain, viande, yaourts sans emballage, légumes, plats cuisinés, fromage, etc.), le marc de café, le thé (en sachet et en vrac), les croûtes de fromage, les coquilles d’œufs, etc.

La collecte à PLO

Ils sont collectés tous les lundis et vendredis, uniquement par conteneurs.

Que deviennent-ils ?

Transformés en compost, ils sont vendus au site de Châtillon (gratuit jusqu’à 30 kg)

Traités par « méthanisation », ils produisent de l’électricité dite « verte ».

Conseils de Kitritou :

  • Si vous habitez en appartement, adoptez des lombrics et lancez-vous dans le lombricompostage.
  • Les sacs biodégradables sont obligatoires pour les déchets de cuisine que vous déposez dans un conteneur.


Ne pas jeter avec les déchets de cuisine :

les balayures, les couches-culottes, les cendres de cheminée (car il s'agit souvent de bois de récupération de vieux meubles), les capsules, le contenu des sacs d'aspirateurs, les mégots de cigarettes ainsi que les litières pour animaux (sable des caisses à chats, paille ou copeaux souillés des rongeurs), les crottes de chiens, les pots de fleurs en plastique, les pierres et les pots en terre cuite sont à déposer dans un ESREC car il s'agit de matériaux inertes.

 

Publication:

Trier ses déchets organiques