Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates
Territoire

LES DECHETS ORGANIQUES

 

un peu d'Histoire

Pratiqué depuis des millénaires, le compostage est un procédé de dégradation et de stabilisation des déchets organiques qui reproduit, en les accélérant, les processus naturels intervenant dans la décomposition de toute matière organique.

Les déchets organiques représentent un tiers de nos déchets ménagers ! La majorité des gens ne récupèrent pas leurs déchets de cuisine qui finissent souvent dans les ordures ménagères. 

Si tous les bio-déchets qui finissent encore dans les poubelles ordinaires étaient méthanisés, on pourrait produire assez de courant vert pour faire 60’000 fois le tour de la Terre avec une voiture électrique et simultanément chauffer 30’000 ménages durant toute une année.

La collecte à Plan-les-Ouates

2/3 des déchets verts triés sur le territoire communal sont issus des jardins, 1/3 étant constitué de déchets de cuisine. Ces deux types de déchets sont collectés tous les lundis dans la même tournée.

Cette solution a pour but de proposer une issue respecteuse de l'environnement pour les ménages qui ne peuvent pas ou ne veulent pas pratiquer le compostage individuel.

Aucun des points de collecte communaux n'est équipé pour recueillir les déchets organiques car les tests ont démontrés qu'un trop grand nombre de déchets de toute sorte est retrouvé dans les conteneurs publics, rendant impossible toute valorisation.

Récupérer les déchets organiques, c’est :

•    Eviter d’incinérer des déchets qui brûlent difficilement, car ils contiennent jusqu’à 85% d’eau.
•    Produire du biogaz, transformé en électricité et en chaleur.
•    Garantir un apport de matières organiques aux sols et de sels minéraux aux végétaux.
•    Protéger les tourbières ou haut-marais, qui sont des sites menacés de disparition.

Que deviennent-ils ?

Transformés en compost vendu au site de Châtillon (gratuit jusqu’à 30 kg)

Traités par « méthanisation », produisent de l’électricité dite « verte ».

Conseils de Kitritou :

  •  Les conteneurs sont obligatoires pour la levée porte à porte.
  • Pas besoin d’équiper votre conteneur de sacs compostables, mais penser à le nettoyer une fois par an.
  • Vos conteneurs n’ont pas été vidés ? Contrôler si une étiquette autocollante en mentionne la raison, sinon ne pas hésiter à signaler cet oubli au Service de l’environnement et des espaces verts.
  • Si vous avez un jardin et un peu de temps, lancez-vous dans la production de votre propre compost ! C'est la méthode la plus écologique.
  • Si vous habitez en appartement, adoptez des lombrics et lancez-vous dans le lombricompostage.

 

ne doivent pas être jetés avec les déchets organiques :

Les balayures, les couches-culottes, les cendres de cheminée (car souvent du bois de récupération de vieux meubles est utilisé), le contenu des sacs d'aspirateurs, les mégots de cigarettes ainsi que les litières pour animaux (sable des caisses à chats, paille ou copeaux souillés des rongeurs), les crottes de chiens, les pots de fleurs en plastique, les plantes envahissantes (telles que la renouée, la grande-berce ou l’ambroisie) ne doivent pas être compostées mais éliminées avec les ordures incinérables. Les pierres et les pots en terre cuite sont à déposer dans un ESREC car il s’agit de matériaux inertes.

 

Pour plus d'information:

Site du Service de géologie, sols et déchets sur les déchets compostables

Publication :

Comment trier les déchets compostables