Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates
Territoire

Les chenilles processionnaires

Les personnes qui possèdent des pins ou des chênes sur leur propriété doivent procéder aux contrôles de leurs arbres afin de vérifier qu’ils ne soient pas colonisés par des chenilles processionnaires. Ces chenilles, qui se propagent rapidement, portent préjudice aux arbres sur lesquels elles nichent en se nourrissant de leurs aiguilles. Leurs poils urticants causent également d'importants désagréments pouvant être graves tant pour les humains que pour les animaux.

Il n’est pas toujours évident de constater la présence de nids, surtout dans les chênes car ces derniers sont souvent le long des branches et se confondent avec ces dernières. Dans les pins, les « boules » de soie sont plus voyantes. Elles se situent généralement en bout de branches et leur couleur varie du blanc au brun.

Ces nids doivent absolument être détruits avant le printemps, période où les chenilles sortent des nids en procession (d’où leur nom) et vont s’enterrer pour réapparaître l’année suivante.

Il faut savoir que lseules des températures inférieures à -16°C peuvent être fatales aux chenilles. Le seul moyen d'élimination efficace est l’incinération. Mais brûler les nids dans son jardin est interdit ! En effet cela contribuerait à la propagation des poils urticants qui sont très volatils et  le centre du nid n'est pas détruit. Les colliers de glue ou collerettes disponibles dans le commerce ne sont pas recommandés car la chenille se déplace en procession, il y aura donc un sacrifice des premières pour le passage du collier à glue. Seuls les éco-pièges sont efficaces. La meilleure solution est donc de contacter une entreprise spécialisée qui effectuera un échenillage en toute sécurité et dans les plus brefs délais. Sinon, opter pour la pose de nichoirs d'oiseaux prédateurs (www.acropro.ch), un moyen de lutte bien plus économique et écologique.

Quelques conseils :

Une chenille processionnaire est recouverte d’une multitude de poils dont chacun est relié à une glande contenant du venin.

Le danger des chenilles processionnaires provient de leur manipulation qui entraîne la libération du venin après que les poils se sont rompus. Ce venin a la capacité de détruire les tissus (nécrose tissulaire).

Pour les humains, les risques sont des allergies plus ou moins importantes selon la sensibilité des sujets. On oublie très souvent que le fait d’avoir des chenilles chez soi engendre automatiquement la présence de poils dans le gazon. Il est donc peu recommandé de marcher pieds nus. Le simple fait de se tenir au-dessous d’un nid de chenilles processionnaires est suffisant pour présenter les signes suivants :

  • Irritation accompagnée de démangeaison plus ou moins importante
  • Lésions oculaires parfois très graves chez les enfants en bas âge : rinçage immédiat à l’eau claire et consulter un médecin en urgence.
  • Oedème au niveau de la langue : pratiquer un nettoyage immédiat de la bouche (avec un gant humide) et consulter un médecin en urgence.
  • Asthme
  • Pour les chiens, le contact avec les poils peut les rendre aveugles et le fait d’avaler une chenille processionnaire peut être mortel.

Liens

chenille processionnaire du chêne

chenille processionnaire du pin