Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates
Territoire

LES ECLAIRAGES ECONOMIQUES

un peu d'histoire

Cette invention révolutionnaire a été mise au point par Joseph Swan en 1878 et améliorée par Thomas Edison en 1879. Suite à un procès, les deux inventeurs obtiennent le droit de fabriquer leurs ampoules. Swan invente alors le culot à baïonnette et Edison le culot à vis. 

Depuis décembre 2012, suite au renforcement échelonné des exigences d'efficacité, les ampoules à incandescence classiques et halogènes ont complètement disparu en Suisse. Jugées trop énergivores elles sont désormais remplacées par une nouvelle génération de lampes plus respectueuses de l’environnement, plus économiques, plus efficaces et recyclables.

L’éclairage représente près de 20 % de la consommation mondiale d’énergie. La nouvelle réglementation s’inscrit dans la lutte contre le réchauffement climatique avec la décision irréversible du retrait progressif du marché des lampes énergivores. Les produits bannis ne pourront plus être réapprovisionnés par les distributeurs, cependant les stocks existants peuvent continuer à être commercialisés jusqu’à épuisement. Les nouvelles lampes sont désormais fluo-compactes basse consommation, halogènes energy-saver ou LED (diodes électroluminescentes).

Certes plus chères à l’achat, elles ont une durée de vie plus longue et sont rentabilisées sur la durée grâce aux économies d’électricité réalisées. Ces lampes sont des déchets à part entière : elles rentrent dans la catégorie des DEEE (Déchets d’Equipements Electroniques et Electriques). 

La collecte à Plan-les-Ouates

En raison de leur composition (particules polluantes), il est important de restituer ces ampoules au lieu d'achat, si possible dans leur emballage d'origine. Notre administration propose toutefois une récupération, uniquement sur rendez-vous au 022 884 64 35, afin d'éviter tous risques de propagation de matières polluantes dans l'air.

Récupérer les ampoules et les néons économiques, c’est :
Protéger et préserver l’environnement, car ceux-ci contiennent du mercure ainsi que d’autres éléments polluants (antimoine, baryum, plomb, sodium, thorium et autres, suivant le type de lampe).

Que faut-il récupérer ?

Les lampes à faible consommation d’énergie et les tubes fluorescents (néons), mais aussi les lampes spéciales telles que les lampes à vapeur de mercure, les diodes électroluminescentes et les tubes de solarium.

À RECYCLER                                                        
Lampes fluo compactes

LED

Tubes fluorescents rectilignes

 

Autres lampes (à vapeur de mercure, à iodure métallique, à sodium haute et basse pression, de vidéoprojecteur et au xénon

 

À JETER AVEC LES ORDURES MÉNAGÈRES          
Ampoules à filament ou incandescentes

Lampes halogènes

 

 

Conseils de Kitritou :

  • Les ampoules halogènes et les lampes à incandescence (ou ampoules à filament) peuvent être éliminées sans problème avec les ordures ménagères.
  • Les ampoules économiques contiennent du mercure et sont des déchets spéciaux.
  • Que faire en cas de casse d'une ampoule économique ? Aérez la pièce, nettoyer les brisures et poudres de l'ampoule, mettre les débris dans un sac poubelle et faire attention de ne pas se couper. Ne pas utiliser d'aspirateur car il pourrait retenir la poudre dans son filtre !
  • Pour faire des économies substentielles sur votre facture d'électricité, penser aux ampoules LED !

 

Pour plus d’infos :

Site du Service de géologie, sols et déchets sur les tubes fluorescents

Site énergie-environnement sur l’éclairage

En plus détaillé :

comment trier les ampoules économiques et les tubes fluorescents