Site officiel de la commune de Plan-les-Ouates

#Rencontre (2015-2016)

Plan-les-Ouates au coeur de la danse

Le projet d’aide à la production 2015-2016 vous invite à penser la danse autrement. En effet, la compagnie Ciemulator Dance Theatre, fondée en avril 2014, vous propose un parcours artistique surprenant entre danse, théâtre, musique et vidéo, dans les rues de Plan-les-Ouates et à l’Espace Vélodrome.

 

#rencontre episode 1 from Marine Besnard on Vimeo.

#rencontre episode 2 from Marine Besnard on Vimeo.

 


«Rencontre» se présente sous forme de plusieurs étapes, à l’image de celles qui jalonnent la vie, l’une des thématiques de l’histoire. La captation vidéo de trois duos de danseurs évoluant dans plusieurs lieux inattendus de la Commune sera la première phase du projet. Les personnages raconteront des épisodes de la vie avec pour fil conducteur le contraste entre communication directe et technologique (virtuelle), un clin d’oeil à la dualité de Plan-les-Ouates, à la fois rurale et industrielle. Les spectateurs apprécieront ces chorégraphies en «live», lors d’un «spectacle-promenade », dans les rues de Plan-les-Ouates, les 7 et 8 mai 2016. Ces courtes vidéos seront ensuite publiées en ligne avec un lapse de temps déterminé. «L'idée n'est pas de tout révéler mais d'attiser la curiosité. Le mode épisodique de ces vidéos permet de presque fidéliser le spectateur qui devrait vouloir découvrir le reste de l'histoire», explique Marine Besnard, directrice du projet, chorégraphe et danseuse. Pour finir, l’histoire se terminera fin juin 2016, à l’Espace Vélodrome, où le public découvrira l’ensemble de la captation sous forme de projection, ainsi qu’un quatrième duo de danseurs sur la scène. «Le but est d'attirer les moins initiés et les plus jeunes dans une salle de spectacle en supprimant les a priori», complète-t-elle.

Pourquoi Plan-les-Ouates? La parole est à Marine: «J'ai emménagé à Plan-les-Ouates en 2002 et suis partie vivre et me former en Angleterre dès 2008. C'est un besoin de revenir aux sources qui m'a donné envie de créer sur mon lieu d’origine. Je me sens extrêmement bien dans la campagne alentours m'y étant promenée à maintes reprises avant mon départ, mais surtout lors de mes retours les sept dernières années. La Commune peut être fière de ses démarches culturelles et j'avais envie d’y contribuer de manière significative, en amenant une nouvelle approche de la danse peu présente dans la ville. C'est aussi une autre façon de mettre en valeur le mouvement et son décor, la ville de Plan-les-Ouates.»

Théâtre ou personnage à part entière de ce projet, la Commune se dévoile également à travers la musique composée par l’un de ses habitants, une condition essentielle pour la chorégraphe: «Je souhaite que la musique raconte l'histoire et habite le spectateur des émotions du personnage clé. La musique prendra une grande place dans le projet, tout comme dans un film». C’est donc Jérémy Gras, poly-instrumentiste et très intéressé par cette thématique ambivalente, qui est chargé de créer l’atmosphère musicale des duos: «J'étais très enthousiaste à tenter au mieux de retranscrire les émotions exprimées à travers le corps, par le biais de la musique. C'est une expérience extrêmement enrichissante de pouvoir s'inspirer des autres, au travers de leur langage, leurs moyens d'expression puis, de leur faire part de mon travail et que ce dernier, à son tour, les inspire», explique-t-il.

Marine n’en est pas à son premier coup d’essai, puisqu’elle a déjà dansé dans les rues de Londres. Aujourd’hui, elle souhaite placer Plan-les-Ouates au coeur d’un sujet de société, les échanges humains, tout en mettant en lumière la danse pour mieux la rendre accessible.

Spectacle à l'Espace Vélodrome les 25 et 26 juin.